Clients en compte, connectez-vous pour retrouver les produits et tarifs de votre agence.

Point.P Matériaux pour la construction, l'aménagement et l'isolation

Rechercher

Pour voir l'offre la plus proche :

NOS AGENCES

Mon panier

Article(s) ajouté(s) au panier

Agence NANTERRE POINT P
  • Mon panier
"0" article(s) dans votre panier
  • Total TTC : - TTC
  • Total eco-contribution HT : -
  • TOTAL HT :-
  • Montant TVA : -
  • Total TTC : - TTC

Voir mon panier

Les conseils de pose du carrelage intérieur

La pose collée est le type de pose incontournable pour votre intérieur, mais il y a quelques distinctions pour la pose sur mur et la pose sur sol. Il existe, également, de nombreuses façons de personnaliser votre ouvrage avec un calepinage spécifique. Son rôle est essentiel pour équilibrer les lignes et participer à l’harmonie de la pièce.

Les types de pose

Pose d’un carrelage sol intérieur

La pose du carrelage au sol s’effectue couramment en partant du centre de la pièce ou en débutant le long du mur du fond. Tout dépend de la dimension de la pièce, de sa perpendicularité mais aussi de son occupation car il est préférable de faire en sorte que l’œil ne soit pas attiré par des coupes disgracieuses. Il est important de dissimuler les coupes.

Avant de carreler votre sol, préparez-le : repérez les défauts et corrigez-les. Enfin une fois votre sol préparé, vous pouvez mettre en place une natte d’étanchéité (par exemple la Schlüter Ditra-25) sur votre ancien support et intégrer une isolation phonique adaptée pour un confort optimal.

Ensuite il faut penser votre calepinage : calculez le nombre de carreaux nécessaires, effectuez des mesures et déterminez un ordre de pose pour le carrelage. Cette opération importante permet non seulement de faciliter la pose du carrelage, mais surtout d’éviter les erreurs.

Pour vous guider dans une pose de carrelage sol en fonction du support, ce tableau récapitulatif vous permet d’identifier le type de colle adapté pour votre ouvrage.


Pose d’un carrelage mural

Pour le carrelage mural, la pose commence par un tracé horizontal avec niveau et cordeau à une hauteur de carreau du sol plus une épaisseur de joint. Il est préférable d’ajuster le trait horizontal de façon à ce que les derniers carreaux en haut soient entiers pour un rendu agréable.

Lors de la prise de mesure, il est conseillé de procéder à une simulation de pose pour optimiser les coupes et choisir la solution la plus simple et la plus esthétique. Tracer également une verticale à l’aide d’un fil à plomb, toujours pour vous guider et éviter une erreur lors de votre pose. Pour le carrelage ou la faïence, certaines références disposent d’une épaisseur très faible qui offre la possibilité d’effectuer la pose directement sur le carrelage ou revêtement précédent, un gain de temps lors d’une rénovation.

Pour vous guider dans une pose murale en fonction du support, ce tableau récapitulatif vous permet d’identifier le type de colle adapté pour votre ouvrage.


La pose collée

Pour une pose intérieure de carrelage mural ou sol, il est nécessaire d’effectuer une pose collée. Pour le support de pose, il se doit d’être aspiré et nettoyé avec une lessive alcaline avant de débuter. En fonction de votre support, la pose d’un primaire est parfois nécessaire pour créer un film entre le support poreux et la colle. Pour la pose sur un ancien carrelage, il faut dépolir par ponçage l’ancien carrelage s’il est très lisse et surtout ne pas faire coïncider les joints entre eux.

La pose murale commence par la mise en place de colle sur une zone d’un demi-mètre carré. La pose du premier carreau, sur un tasseau préalablement fixé, doit être parfaite pour mettre en place la rangée qui guidera votre ensemble. Enfin, il faut terminer votre mur par la rangée du bas après avoir enlevé la règle ou le tasseau servant de guide.

Pour la pose au sol, le collage des carreaux débute par le mur opposé à l’entrée avec une première rangée collée qui sera constituée de carreaux pleins, pour finir par les carreaux avec découpe.

En respectant votre calepinage, il est nécessaire d’effectuer un double encollage, avec la présence de colle sur le support et sur le dos des carreaux.

N’oubliez pas de vérifier l’écartement régulier entre les carreaux pour effectuer le jointement avec l’aide des croisillons, dont la largeur est variable selon le carreau choisi et l’esthétique souhaitée.

La planéité de la surface carrelée doit être contrôlée et corrigée avec un maillet en caoutchouc ou à l’aide d’une batte en bois. Une fois ces étapes effectuées, il est important de retirer les croisillons avant le durcissement de la colle, puis attendre 24h avant de couler les joints.

Le calepinage

Pose de carreaux au format identique


La pose droite

La pose droite ou « à fond perdu » est une pose traditionnelle, simple à mettre en place avec l’utilisation de carreaux identiques. Ce type de calepinage se base sur un alignement à angle droit du carrelage, d’un mur à son opposé lors d’une pose au sol, ou sur la surface complète de votre mur lors de la pose de faïence.


La pose en diagonale

La pose diagonale repose également sur les axes perpendiculaires mais avec comme point de départ le premier carreau qui se place au centre de la pièce ou du mur. Une fois placé, on détermine les diagonales pour effectuer une pose à blanc à reproduire sur votre support, mur ou sol.


La pose décalée

La pose décalée ou « à joints contrariés » est un type de pose qui demande une certaine rigueur dans le démarrage des lignes de carrelage. En fonction du sens de pose, droit ou diagonale, chaque ligne est décalée vis-à-vis de l’autre, souvent à 1/3 de l’angle du carreau de la ligne précédente pour ne pas rompre l’équilibre. Ce type de pose a pour avantage d’atténuer l’irrégularité du volume d’une pièce.


La pose en chevron

La pose en chevron est une technique longtemps réservée à la pose du parquet mais s’adapte aujourd’hui aux carrelages. Avec les produits qui s’inspirent du bois et le format adéquat, ce type de pose permet de pousser l’imitation du parquet bois au maximum. Principalement utilisé pour la pose au sol, ce calepinage peut s’adapter à une pose murale.

Pose de carreaux aux formats spécifiques


La pose personnalisée du carrelage

Avec la diversité de taille, de couleur, de finitions que le carrelage intérieur vous offre actuellement, il est également possible de créer votre propre calepinage. Parfois le simple fait d’ajouter une mosaïque, ou une frise peut égayer un mur ou un sol et apporter une touche finale à votre maison.

Carrelage extérieur : comment choisir ?

Les types de carrelage intérieur

Découvrez les différents types de carrelage intérieur ainsi que les nombreuses inspirations pour vous orienter dans vos choix.

Les normes et classements

Découvrez les normes et classements propres au carrelage intérieur pour vous guider dans vos choix.

Conseils d’experts

Retrouvez l’intégralité de nos dossiers d’experts pour vous apporter des réponses et vous guider dans tous les domaines.

ConseilsDeco.TV : découvrez nos conseils en vidéo

Vous voulez changer votre revêtement de sol pour votre salon ? Vous souhaitez choisir le carrelage contemporain le plus adapté à votre habitation ?

Nous vous présentons dans ces deux vidéos les différents carrelages intérieurs : tailles, couleurs, pierre naturelle, effet bois ou effet béton.

Derniers articles consultés


Les produits et tarifs affichés sont ceux de l'agence Point.P de NANTERRE.
Cliquez ici pour consulter les produits et tarifs de l'agence la plus proche :
CHOISISSEZ L'AGENCE LA PLUS PROCHE