Clients en compte, connectez-vous pour retrouver les produits et tarifs de votre agence.

Point.P Matériaux pour la construction, l'aménagement et l'isolation

Rechercher

Pour voir l'offre la plus proche :

NOS AGENCES

Mon panier

Article(s) ajouté(s) au panier

Agence NANTERRE POINT P
  • Mon panier
"0" article(s) dans votre panier
  • Total TTC : - TTC
  • Total eco-contribution HT : -
  • TOTAL HT :-
  • Montant TVA : -
  • Total TTC : - TTC

Voir mon panier

Pierres naturelles et galets : les conseils de pose

Les supports de pose

Le support de pose demeure une donnée à prendre en compte dans la mise en œuvre. Ainsi avant de daller votre sol ou votre mur, préparez-le : repérez les défauts et corrigez-les. La pose de dalle en pierre naturelle pour votre sol s’effectue en partant du centre de la pièce ou en débutant contre le mur du fond de la pièce. Le choix doit s’effectuer en fonction des dimensions, de la perpendicularité et de l’occupation de la pièce. Cela évitera que l’œil ne soit attiré par des coupes disgracieuses.

Pour vous guider dans une pose de dalle sol en fonction du support, ce tableau récapitulatif vous permet d’identifier le type de colle adapté pour votre ouvrage.

Pour le dallage mural, la pose commence par un tracé horizontal avec niveau et cordeau à une hauteur de carreau du sol à laquelle s’ajoute une épaisseur de joint. Comme pour la pose au sol, il préférable d’ajuster le trait horizontal de façon à ce que les derniers éléments en haut soient entiers pour un rendu agréable.

Pour vous guider dans une pose de dalle en fonction du support, ce tableau récapitulatif vous permet d’identifier le type de colle adapté pour votre ouvrage.


Les conseils de pose

Par leurs couleurs nuancées et leur pose libre, les dalles en pierre naturelle, la mosaïque ou encore les carreaux de ciment facilitent les créations personnalisées : mélange de coloris ou de décors, de calepinage et de format. La pose des dalles en pierre naturelle peut être scellée (sur chape fraîche) ou collée (sur chape sèche).

Les dalles étant issues de matériaux naturels, les écarts de nuances sont inévitables, et même normaux y compris dans une même série. Le mélange des dalles de différentes palettes permet d’obtenir des nuances harmonieuses.

La pose des carreaux de ciment est similaire à celle de la pierre naturelle, mais il n’est pas nécessaire d’effectuer un mélange des produits sauf si votre calepinage l’impose. Il est néanmoins indispensable de se référer à la notice du produit avant d’entreprendre un chantier.

Il existe donc 2 techniques de pose pour la pose en intérieur : la pose scellée et la pose collée.

La pose collée

La pose collée est une technique « moderne » pour poser un sol intérieur ou effectuer une pose murale. Elle consiste à coller le produit directement avec un mortier colle sur le sol. Ce type de pose permet une mise en place plus souple par rapport à une pose scellée car il s’effectue sur une chape sèche.

Ce type de pose permet une mise en place rapide, aussi solide qu’une pose scellée grâce aux progrès des colles mais nécessite parfois un ragréage pour une surface non plane ou un primaire dans le cas d’un support trop poreux. Cette technique est soumise à une législation précise rédigée dans le Document Technique Unifié 52.2 qui spécifie les différentes étapes de ce type de chantier.

La pose scellée

La pose scellée est la technique « traditionnelle » de pose d’un sol intérieur, elle consiste, dans le même temps, à tirer un mortier, sceller les dalles intérieures et vérifier les niveaux.

Cette pose demande une certaine maitrise, et souvent de faire appel à un professionnel pour effectuer l’opération. Il est également possible de noyer le réseau de plomberie ou d’électricité dans la chape et les joints peuvent se faire immédiatement derrière la pose des dalles.

Le calepinage

Ensuite il faut penser votre calepinage : calculez le nombre de dalles nécessaires, effectuez des mesures et déterminez un ordre de pose pour votre sol ou mur. Cette opération importante permet non seulement de faciliter la pose, mais surtout d’éviter les erreurs.

La pose droite

La pose droite appelée également pose « à fond perdu » est un basique, facile à mettre en place avec l’utilisation de dalles de format identiques. Ce type de calepinage repose sur un alignement à angle droit, d’un mur au mur opposé.

La pose en diagonale

Pour une pose en diagonale, les dalles ne sont pas parallèles aux côtés de la pièce pour paraitre moins conventionnelle. Comme la pose droite, la pose en diagonale est fréquemment utilisée avec un tracé qui s’appuie sur les axes perpendiculaires. Cette pose débute par la première dalle qui se place au centre de la pièce et qui détermine la mise en place globale. On détermine ensuite les diagonales via cette dalle pour une pose à blanc.

La pose décalée

Ce type de pose également appelée pose « à joints contrariés » nécessite une certaine attention, et plus particulièrement pour le démarrage de chaque ligne. Une fois le sens de pose déterminé, droit ou diagonal, chaque ligne de dalles est décalée vis-à-vis de l’autre. Pour ne pas rompre l’équilibre de ce type de pose, tout en atténuant l’irrégularité du volume de la pièce, il est conseillé de poser la dalle à 1/3 de l’angle de la dalle de la ligne précédente.

La pose personnalisée

Dans le cas de dalles avec différents formats ou couleurs, il est possible d’effectuer une pose personnalisée qui permet d’obtenir un résultat unique pour votre intérieur. En fonction de vos envies, décors industriels ou authentiques, une simple mosaïque, ou des carreaux de galets peuvent apporter une véritable plus-value à votre pièce.

Le jointement

Le jointement des petits formats au sol

Pour le jointement des petits formats au sol (10 x 10 et 10 x 15 cm), il est recommandé de procéder comme suit :

  • Avant le jointement, laisser sécher 48 heures minimum.
  • Appliquer un traitement hydrofuge au pulvérisateur en surface uniquement (sans rentrer dans les joints).
  • Laisser sécher 24 heures minimum.
  • Couler les joints puis nettoyer.
  • Laisser sécher 48 heures minimum.
  • Décaper la surface avec un produit adapté.
  • Laisser sécher 48 heures minimum.
  • Après séchage complet, appliquer un traitement de protection pour raviver les couleurs.

Le jointement du dallage en pierre naturelle sur un mur intérieur

Pour le jointement de pierre naturelle pour votre mur intérieur, il est préférable de procéder de la sorte :

  • Prévoir une largeur de 5 mm minimum entre chaque pierre.
  • Avant le jointement, laisser sécher 48 heures minimum.
  • Appliquer un prétraitement au pulvérisateur en surface uniquement pour protéger votre produit (sans rentrer dans les joints).
  • Laisser sécher 24 heures minimum.
  • Couler les joints puis nettoyer.
  • Laisser sécher 48 heures minimum.
  • Décaper avec un produit décapant.
  • Laisser sécher 48 heures minimum.
  • Après séchage complet, appliquer un traitement de protection.

Pierres naturelles et galets : comment choisir ?

Les types de pierre naturelle et galets


Vous cherchez l’inspiration pour votre sol intérieur en pierre naturelle ? Comparez les différents produits pour effectuer le meilleur choix.


Les normes et réglementations


Bien connaitre les réglementations et les normes à respecter pour la pose de pierres naturelles ou d’une mosaïque, c’est l’assurance de faire le bon choix.


Les conseils d’experts


Retrouvez l’intégralité de nos dossiers d’experts pour vous apporter des réponses et vous guider dans tous les domaines.


ConseilsDeco.TV : découvrez nos conseils en vidéo

Vous hésitez dans le choix de vos revêtements de sols ou de murs ? Vous voulez en apprendre un peu plus sur les astuces de calepinage ou les différents matériaux disponibles ? Nous vous présentons dans cette vidéo les différents carrelages aux effets naturels ainsi que quelques idées de pose, pour vous donner le choix.

Derniers articles consultés


Les produits et tarifs affichés sont ceux de l'agence Point.P de NANTERRE.
Cliquez ici pour consulter les produits et tarifs de l'agence la plus proche :
CHOISISSEZ L'AGENCE LA PLUS PROCHE