ISOLATION DU PLANCHER

Toute construction repose sur une dalle inférieure qui assure sa stabilité et sa pérennité. 7% des déperditions thermiques proviennent de cette dalle et 5% de la dalle supérieure (plancher d’étage). L’optimisation énergétique passe par un traitement rigoureux des ponts thermiques.

DALLE SUR TERRE PLEIN

Plusieurs couches de matériaux vont assurer la stabilité du terre-plein sur lequel est directement coulée la dalle de béton armé : sol affermi, tout-venant (environ 30 cm) et sable de carrière (environ 5 cm).
Pour l’isolation thermique et la protection contre les infiltrations d’eau ou d’insectes, le terre plein est couvert d’un isolant en polystyrène expansé ou extrudé (classe incompressible) et d’un film plastique polyéthylène étanche, voire d’un film anti-termites dans les régions concernées.

Dalle sur terre plein

Rappel // Norme RT 2012
Plancher bas : Up max < 0,25 W/(m².K)
R=4 m².K/W

DALLE SUR VIDE SANITAIRE

Le vide sanitaire est un volume d’air créé par la surélévation de quelques dizaines de centimètres du premier plancher du bâtiment. Il assure une bonne isolation, prémunit des remontées d’eau et assèche l’air par une ventilation naturelle. Particulièrement adaptée aux sols argileux et hydrogonflants, cette solution est envisageable dès que le terrain est plat ou légèrement pentu.
L’isolation thermique de la dalle sur vide sanitaire peut être réalisée par hourdis non-isolant + isolant sous dalle flottante ou par hourdis isolant (PSE).

Dalle sur vide sanitaire

Rappel // Norme RT 2012
Plancher bas : Up max < 0,25 W/(m².K)
R=4 m².K/W

DALLE SUR HAUT DE SOUS-SOL

Le sous-sol correspond à un étage complémentaire du bâtiment, obtenu en creusant le sol naturel. Cet étage complémentaire est généralement destiné à des pièces techniques, non chauffées et non isolées : chaufferie, garage, buanderie, cave à vin...
L’isolation thermique de la dalle sur haut de sous-sol peut être réalisée par hourdis non-isolant + isolant sous dalle flottante ou par hourdis isolant (PSE).

Dalle sur haut de sous-sol

Rappel // Norme RT 2012
Plancher bas : Up max < 0,25 W/(m².K)
R=4 m².K/W

DALLE SUR HAUT DE REZ-DE-CHAUSSEE OU INTERMEDIAIRE DE NIVEAU

Le haut de rez-de-chaussée ou intermédiaire de niveau correspond au premier étage du bâtiment. Cette dalle délimite 2 niveaux habitables et chauffés.
La dalle haut de rez-de-chaussée ou intermédiaire de niveau doit comporter des rupteurs en polystyrène qui réduisent à 70% les ponts thermiques et limitent les risques de condensation en about de dalle.

Dalle sur haut de rez-de-chaussee ou intermédiaire de niveau

Rappel // Norme RT 2012
Plancher léger : Ψ conseillé < 0,4 W/(m.K)
Rupteur thermique : Ψ conseillé < 0,4 W/(m.K)