Clients en compte, connectez-vous pour retrouver les produits et tarifs de votre agence.

Point.P Matériaux pour la construction, l'aménagement et l'isolation

Rechercher

Pour voir l'offre la plus proche :

Choisir une agence

Mon panier

Article(s) ajouté(s) au panier
Agence ARDENNES V1
  • Mon panier
"0" article(s) dans votre panier
  • Total TTC : - TTC
  • Total eco-contribution HT : -
  • TOTAL HT :-
  • Montant TVA : -
  • Total TTC : - TTC

Voir mon panier

|
Nos services |
Aides aux Travaux |
Aides aux Travaux - Déductions fiscales

Aides aux Travaux - Déductions fiscales

Focus sur les crédits d’impôts pour vos travaux

Aides aux Travaux - Déductions fiscales
Afin d’inciter à la rénovation énergétique dans le résidentiel, l’Etat a mis en place des crédits d’impôts pour les particuliers qui engagent des travaux. Déduction fiscale, TVA réduite ou exonération de taxe foncière peuvent s’appliquer lorsque ceux-ci améliorent les performances environnementales de leurs logements.

Réduire son imposition sur le revenu avec le crédit d’impôt CITE

Le CITE, ou Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique, représente une déduction fiscale de 30 %. Celle-ci est octroyée sans condition de ressources. Elle s’applique au montant TTC des frais d’équipement et/ou de main d’œuvre, selon le plafond de dépenses suivant, établi sur 5 ans :
  • 8.000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée ;
  • 16.000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à une imposition commune.
Une majoration de 400 € s’ajoute par personne à charge.
A noter : le CITE est cumulable avec d’autres systèmes de financement. Si vous recevez des aides complémentaires, il vous faudra les soustraire au montant de vos dépenses, avant d’imputer la réduction de 30 %.

Quelles sont les conditions pour prétendre au CITE ?

  • Etre propriétaire occupant, locataire, ou occupant à titre gratuit ;
  • Avoir son domicile fiscal en France ;
  • Réaliser des travaux dans une résidence principale en France (maison, appartement, immeuble en copropriété), dont la construction s’est achevée depuis plus de 2 ans ;
  • Faire le choix de travaux d’isolation ou d’équipement de chauffage et d’eau chaude sanitaire respectant des caractéristiques de performances minimales ;
  • Faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour exécuter les travaux.
Si les propriétaires bailleurs ne sont pas concernés par ce dispositif, ils ont la possibilité de déduire les dépenses de travaux de leur revenu foncier.

Comment obtenir le CITE ?

Il suffit d’indiquer les frais dans la déclaration de revenus de l’année au cours de laquelle ils ont été définitivement payés.
Si le contribuable est non imposable, ou si le montant du crédit d’impôt est supérieur à celui de son impôt sur le revenu, l’excédent lui sera versé.

Profiter d’une déduction fiscale liée à un taux de TVA réduit

Le taux de 5,5 % est applicable pour les travaux qui visent une meilleure efficacité énergétique des résidences principales ou secondaires. Il ne concerne que l’installation des équipements et matériaux éligibles au CITE, et les travaux qui découlent de cette installation. Le professionnel sollicité l’intégrera directement sur sa facture. Il faudra simplement attester par écrit de l’ancienneté du logement, qui doit être supérieur à 2 ans, et de la nature des travaux réalisés. Peuvent y prétendre : les propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit, ou sociétés civiles immobilières.

Bénéficier d’un crédit d’impôt foncier grâce à ses travaux

L’exonération de la taxe foncière à hauteur de 50 ou de 100 % pour une durée de 5 ans n’est pas généralisée. Elle dépend avant tout de la commune sur laquelle se situe le bien. Si cette dernière a voté ce dégrèvement, celui-ci touchera les logements achevés avant le 1er janvier 1989 et qui ont fait l’objet de dépenses d’équipements éligibles au CITE. Cette exemption est consentie selon le montant de ces dépenses qui doit être supérieur à une certaine somme établie pour une période donnée.
Pour en savoir plus sur les catégories de travaux ouvrant droit à ces déductions fiscales, vous pouvez consulter nos pages dédiées : travaux de rénovation ou remplacement de menuiserie, travaux d’amélioration de l’isolation ou du chauffage par exemple.

Derniers articles consultés