Bien choisir sa terrasse en pierre naturelle

La pierre naturelle possède un charme à part et des qualités inimitables. D’une grande variété de nuances et de finitions, elle est appréciée pour la patine qu’elle acquiert avec le temps. Terrasse en ardoise ou plage de piscine en granit ? Aspect brut ou bords sciés ? Pose à joints droits ou en opus romain ? Ce matériau est parfois délicat à choisir : en suivant nos conseils, trouvez la juste inspiration pour un revêtement extérieur « au naturel ».

La pierre naturelle, unique et authentique

La pierre naturelle permet de composer un sol entièrement personnalisé. Résistante et esthétique, elle se décline dans de nombreuses finitions et dans tous les formats.

Un revêtement de sol bourré d’atouts

En plus de ses qualités esthétiques, la pierre naturelle affiche des avantages indéniables. Il s’agit en effet d’un matériau :

  • Résistant à la compression et à la flexion, qui peut être utilisé comme revêtement de sol extérieur carrossable (s’il est d’épaisseur suffisante).
  • Durable.
  • Sans émissions de COV (Composés Organiques Volatils).
  • Incombustible.

Les finitions de la pierre naturelle

Choisir la pierre naturelle, c’est opter pour des couleurs subtiles et des textures originales. L’aspect d’une dalle tient également à son traitement de surface… il existe une bonne vingtaine de finitions différentes ! Voici les principales :

Brut de sciage

Destinée en général aux pierres dures, la finition brute laisse apparentes les traces des outils de sciage. Les irrégularités superficielles en surface de la dalle renforcent ses qualités antidérapantes.

Bouchardé, grenaillé et tambouriné

Le bouchardage augmente le caractère antidérapant de la pierre naturelle. Il s’obtient en réalisant de légers creux réguliers. Pour la finition grenaillée, des billes d’acier sont projetées en surface, provoquant un éclatement superficiel de la pierre. Les dalles d’aspect tambouriné ont un aspect vieilli, obtenu par la projection de graviers.

Sablé

L’opération de sablage fait ressortir le grain des pierres naturelles dures, les rendant ainsi antidérapantes et aptes à un usage extérieur.

Flammé, brossé et flammé brossé

Le flammage est obtenu en exposant la pierre à un jet de flamme produisant une surface rugueuse et antidérapante. L’opération du brossage adoucit la surface d’une pierre brute. Elle est combinée au flammage pour obtenir la finition « flammée brossée ».

Égrisé

Ce traitement exécuté à l’aide meules abrasives produit de légers traits en surface. La finition égrisée convient pour tous types de pierres naturelles et pour un usage extérieur.

Poli et adouci

Le polissage des pierres naturelles dures est réalisé avec des abrasifs fins, permettant d’obtenir un aspect brillant, de type « miroir ». L’adoucissage produit une surface plus mate, avec de légers reflets. En raison d’un risque plus élevé de glissade, ces finitions sont déconseillées pour un usage extérieur.

Bon à savoir : les côtés d’une dalle en pierre naturelle peuvent être sciés pour une finition à bords droits et un calibrage précis. Ils sont martelinés ou clivés pour une finition « vieillie » avec des bords irréguliers.

Une grande liberté d’agencement pour la terrasse

La pierre naturelle se caractérise par des formats variés. On distingue :

  • Les dalles carrées et rectangulaires, de dimensions courantes (30x60 cm, 40x60 cm, 60x60 cm) ou XXL (jusqu’à 60x120 cm), pour une pose à joints droits, à joints décalés ou en diagonale.
  • Le format en bande libre ou « bande à courir » de largeur fixe (20, 30 ou 40 cm) et de longueur variable. Les joints irréguliers obtenus permettent d’animer une terrasse ou une plage de piscine en pierre naturelle.
  • L’opus romain mêle différents formats carrés et rectangulaires (3, 4, 5 ou plus). Il est adapté à tous les styles et à tous les types de pierres naturelles, du granit au calcaire.
  • L’opus incertum, réalisé avec des dalles clivées aux dimensions irrégulières. Ce type de pose met l’accent sur l’aspect rustique de la pierre. Parfait pour une terrasse d’ambiance méditerranéenne, avec des dalles assemblées à joints larges.
  • L’opus spicatum permet de réaliser des sols en chevrons avec des pierres au format « lame de parquet ». C’est un schéma de pose adapté aux environnements rustiques ou classiques.
  • Le pavé et le polygone, formats employés pour recouvrir des allées ou créer des ruptures sur une terrasse de grandes dimensions.

Pour en savoir plus sur la mise en œuvre d’un sol en pierre naturelle, consultez notre conseil d’expert consacré aux techniques de pose des dalles en pierre naturelle.

 

 

Pierre naturelle : aménagement d’une terrasse

Granit, ardoise, calcaire… quel revêtement pour votre terrasse ?

La pierre naturelle est l’un des plus anciens matériaux de construction, et pourtant… jamais désuète, elle s’accorde avec tous les environnements, des plus tendances aux plus classiques. Grès, marbre ou ardoise, chaque nature de pierre a sa personnalité. Apprenez à bien les différencier pour mettre en valeur votre terrasse.

Le granit, taillé pour durer

Sur une terrasse, le granit diffuse un charme intemporel. Sa palette s’étend du gris au noir, avec des nuances de jaune, de rose ou de rouge.

D’une grande dureté, il résiste très bien au gel et à l’abrasion. Sa longévité garantit une terrasse impeccable, quelles que soient les conditions climatiques.

Notre conseil : à la fois naturel et sophistiqué, le granit est de plus en plus destiné aux terrasses contemporaines. Il est mis en valeur par une pose à joints droits, à joints décalés ou en bande libre.

Terrasse en granit, pierre naturelle résistante

L’ardoise, tout en sobriété

Avec ses teintes sombres et son relief feuilleté, l’ardoise convient comme revêtement moderne ou rustique. Également typique des jardins orientaux, elle est utilisée pour réaliser des pas japonais, des bordures ou des palissades.

L’ardoise est peu sensible aux températures extrêmes : avec un entretien périodique, elle est presque inaltérable.

Notre conseil : pour une ambiance traditionnelle, préférez une pose en opus incertum avec des ardoises de taille irrégulière. Pour une terrasse plus contemporaine, le choix se portera sur de grandes dalles calibrées, posées à joints droits ou décalés.

Terrasse en ardoise, pierre naturelle aux teintes sombres

Le quartzite, pour une terrasse originale

Le quartzite étonne par la diversité de ses tons pastel. Son veinage prononcé offre de subtiles variations de vert, de rose, de miel, de bleu ou de vert.

C’est un revêtement de caractère aux performances recherchées : très peu poreux, il est apprécié pour sa densité et sa résistance au gel. Un sol de terrasse en quartzite subira peu d’altérations.

Notre conseil : avec son veinage contrasté et ses nuances variées, le quartzite est parfait pour animer un sol extérieur ou accentuer une ambiance colorée… il ne fera pas le jeu d’une terrasse uniforme ! La pose en opus incertum soulignera le dynamisme du quartzite, avec un charme méditerranéen.

Terrasse en quartzite, pierre naturelle aux tons pastel

Le marbre, subtil et varié

Au sol, le marbre donne le ton d’une ambiance raffinée. Facilement transformable, il peut être brut, patiné, adouci, tambouriné. La palette du marbre est très riche et explore une bonne part du spectre des couleurs. Les coloris clairs sont cependant à éviter sur une surface très exposée au soleil.

En fonction du lieu de pose, il est recommandé de vérifier le caractère ingélif de la pierre choisie.

Notre conseil : pour une terrasse, privilégiez les finitions mates ou texturées (tambouriné) qui renforcent l’adhérence des dalles. La pose modulaire en opus romain et la pose en opus incertum soulignent le côté classique du marbre. Pour une ambiance moderne, préférez les grands formats rectangulaires ou carrés.

Terrasse en marbre, un revêtement classique

La pierre calcaire, douce et apaisante

La pierre calcaire varie du blanc au beige, en passant par le jaune, le rose et le bleu. Quelle que soit sa teinte, cette roche sédimentaire apporte de la luminosité.

Pierre originaire de Bourgogne ou du Périgord, Travertin, Pierre de Bavière, Pierre de Luzerne, Pierre bleue de Belgique… la famille est nombreuse. C’est un revêtement poreux, de résistance au gel variable. Pour une durabilité optimale, un traitement hydrofuge régulier est recommandé.

Notre conseil : une pierre calcaire brute conviendra à une terrasse plutôt classique, tandis qu’une finition adoucie s’accordera avec une terrasse contemporaine. Les schémas de pose modulaires (opus romain et opus incertum) valoriseront les variations de teinte d’une dalle à l’autre.

Terrasse en pierre calcaire, un revêtement lumineux

Le grès, pour une plage de piscine

Le grès se distingue par son caractère rustique. Brun, rouge, jaune ou même argenté, il présente une surface structurée irrégulière et antidérapante. Pour cette raison, il est apprécié comme habillage de bordure de piscine.

Pour conserver l’éclat du grès des années durant, il est recommandé de l’imperméabiliser.

Notre conseil : le relief des dalles en grès donne de la vie à un sol, surtout avec une pose en opus romain ou en opus incertum. Des joints larges relèveront le caractère rustique d’une terrasse, tandis que des joints fins lui donneront une dimension plus contemporaine.

Bord de piscine en pierre naturelle grès

Le gneiss, un cachet rustique

Avec ses teintes sobres et sa texture foliée caractéristique, le gneiss rehausse le cachet d’une terrasse. Sa palette de couleurs denses s’étend du beige soutenu à l’anthracite, en passant par le marron. C’est un revêtement très résistant, qui ne craint pas le gel.

Notre conseil : en finition brute, le gneiss crée une ambiance résolument rustique. Mais la profondeur de ses tons en fait un minéral très tendance, adapté comme le granit aux terrasses contemporaines.

 

Terrasse en gneiss, une pierre naturelle rustique

Nos conseils pour affiner votre choix de revêtement

Un revêtement en pierre naturelle doit tenir compte des particularités du lieu de pose : terrasse, allée ou bordure de piscine. Il est aussi utile de s’interroger sur l’esthétique et le confort souhaités.

Recherche d’harmonie ou de contraste ?

Il est conseillé de choisir une pierre naturelle en harmonie avec la façade de la maison, ou avec d’autres éléments comme les volets, les menuiseries, la poutraison ou une clôture.

Si l’effet recherché vise plutôt à égayer ou rehausser une architecture, un sol en pierre naturelle peut introduire un certain contraste. Dans certains cas, il est intéressant de créer une rupture avec la végétation environnante.

Le choix d’un revêtement de terrasse : une question de confort

L’exposition de la terrasse est un critère à ne pas négliger dans le choix d’une pierre naturelle :

  • En plein soleil, une pierre trop claire peut se révéler éblouissante. Plus foncée, elle risque d’emmagasiner de la chaleur et sera difficile à pratiquer pieds nus.
  • Sur une terrasse abritée ou ombragée, un sol de teinte claire apportera de la luminosité. 

L’état de surface de la pierre naturelle est également un élément important : en été, une terrasse doit rester agréable pour la circulation pieds nus. Un sol très structuré offrira de bonnes performances antidérapantes, tandis qu’un sol plus lisse offrira davantage de confort au pied. Tout est dans le bon équilibre entre sécurité et bien-être…

 

Choisir son revetement de terrasse selon l’exposition

Résistance, longévité, glissance : les performances de la pierre naturelle

La pierre naturelle est employée aussi bien dans le bâtiment qu’en aménagement et en décoration. Elle est associée à des normes permettant d’apprécier ses caractéristiques et ses performances en fonction des emplois.

La résistance à la compression, valeur de référence

La résistance à la compression (Rc) permet de sélectionner une pierre naturelle pour un usage donné. Elle est calculée en mégapascals (MPa) ou en N/mm2. Il en résulte la classification suivante :

  • Pierres tendres : Rc ≤ 10 MPa,
  • Pierres fermes : Rc ≤ 40 MPa,
  • Pierres dures : Rc > 40 MPa.

La majorité des minéraux naturels employés comme revêtement de sol appartiennent à la catégorie des pierres fermes et dures.

Le tableau ci-dessous fournit des ordres de grandeur pour quelques pierres naturelles :

Granit 150-225 MPa
Grès  30-250 MPa
Calcaire  5-275 MPa
Marbre  80-210 MPa

Revêtements de terrasse : des caractéristiques très encadrées

Les performances des sols en pierre naturelle sont déterminées par un certain nombre de normes françaises et européennes. Ces référentiels permettent de qualifier des caractéristiques physiques et mécaniques comme :

• La masse volumique apparente (norme NF EN 1936),
• La porosité ouverte (norme NF EN 1936),
• La résistance à la flexion (norme NF EN 12372).

L’aptitude à l’emploi d’une dalle de sol en pierre naturelle fait l’objet d’essais portant sur :

  • La résistance à l’usure (norme NF EN 14157),
  • La résistance à la compression (normes NF EN 1926/772-1),
  • La résistance au gel (norme NF EN 12371),
  • La résistance à la glissance (normes NF EN 14231/1341/1342),
  • L’absorption par capillarité (norme NF EN 772-11).

À noter : tout fabricant de produits en pierre naturelle est tenu d’établir une fiche technique spécifiant son nom, son lieu d’extraction et les caractéristiques normalisées précitées.

Pas toujours évident de s’y retrouver… Pour résumer, un sol extérieur en pierre naturelle doit afficher des performances suffisantes pour :

  • Résister durablement à l’abrasion et aux chocs,
  • Résister aux cycles de gel et de dégel (caractère ingélif),
  • Limiter les risques de glissance (cette caractéristique dépend aussi du traitement de surface apporté).

Bon à savoir : les pierres naturelles peuvent aujourd’hui être labellisées « Indication Géographique » (IG). L’appellation concerne les matières premières, mais aussi les produits finis ou semi-finis comme les dalles. C’est la certitude que le produit acheté a été extrait et façonné sur son lieu d’origine. Le Granit de Bretagne et la Pierre de Bourgogne ont bénéficié récemment de cette garantie officielle d’authenticité.

Devis travaux

Trouvez un professionnel qualifié près de chez vous et obtenez jusqu’à 4 réponses pour vos devis travaux.

Demander un devis gratuit

A lire également :

Salle de bain moderne avec du carrelage sur les murs

Pierres naturelles et galets : les normes et réglementations

Sur le plan européen, on distingue plusieurs types de normes : les normes de produits et les normes relatives à des tests spécifiques.

Lire la suite
Ouvrier qui pose du carrelage

Pierres naturelles et galets : les conseils de pose

La pose de pierres naturelles ou de galets nécessite une préparation minutieuse du sol, mais aussi une réflexion sur le positionnement des dalles ou des pierres.

Lire la suite
  • Goutte de géolocalisation

    Plus de 800 agences et 125 showrooms

  • Chariot produit

    100 000 références commandables en ligne

  • Icone pouce levé

    Commande web traitée par votre agence

  • Icone chronomètre

    Retrait rapide en agence ou livraison en 48h