Exclusivité web de la rentrée : jusqu’à -80€ HT sur l'intégralité du site - Voir l’offre

Pavés et dalles béton ou pierre naturelle : une aide au choix

Il existe de nombreuses façons d’aménager un espace extérieur pour le valoriser. Selon que l’on souhaite créer une allée carrossable, un passage piétonnier dans le jardin ou une terrasse, le choix du matériau et le type de pose varient.
Nous vous aidons à faire le point sur les propriétés des revêtements de sol extérieurs en béton ou en pierre naturelle, les normes en vigueur et les différents types de pose.

Les sols extérieurs en béton et pierre naturelle : définitions et usages

Parmi les éléments de décoration des sols extérieurs, on utilise couramment des pavés ou dalles en béton et pierre naturelle pour leur résistance, leurs qualités esthétiques et la diversité des aménagements possibles. 

 Dimensions, destinations, carrossable… quelles différences entre un pavé et une dalle ?

Le pavé est un revêtement de sol extérieur compact et d’épaisseur conséquente. Sa résistance et certains profils autobloquants le rendent particulièrement adapté aux allées carrossables.

On utilise également des pavés en pierre naturelle pour les allées et espaces de jardin auxquels on souhaite apporter une touche authentique. 

pavé béton carrossable

Que l’on opte pour une dalle pierre naturelle, une dalle béton pressé ou une dalle pierre reconstituée, on choisit un revêtement aux dimensions plus importantes mais de moindre épaisseur qu’un pavé.

On l’utilise plus fréquemment pour les terrasses et allées piétonnières. Les dalles ne sont considérées carrossables qu’à partir de 6 cm d’épaisseur. 

dalle béton pressé

En raison de leurs différences de formes et d’usages, ces deux revêtements font l’objet d’une mise en œuvre spécifique.

Pose de pavés ou dalles : des chantiers différents

La pose de pavés sur lit de sable

Le pavage se pose sur un lit de sable stabilisé. Cette technique abordable est mise en œuvre lorsque les pavés ou dalles sont suffisamment épais (au moins 5-6 cm d’épaisseur) :

  • Une fois les fondations creusées, on répartit le sable stabilisé sur un feutre géotextile qui couvre la surface de l’allée ou de la terrasse à poser. Une pente de 2 cm par mètre doit être respectée pour l’évacuation de l’eau.
  • Après avoir ratissé et damé le lit de sable, les pavés sont posés en veillant à créer des bordures de jardin pour encadrer le pavage.
  • Les joints entre les pavés sont ensuite réalisés avec du sable blanc ou du sable polymère.
  • Une fois le sable stabilisé durci et les pavés balayés de sable blanc, un traitement hydrofuge est appliqué sur les pavés.

Important : On veillera à mélanger les pavés avant la pose pour harmoniser les différentes teintes.

La pose de dalles sur chape ou dalle béton

Pour les dalles, moins épaisses, on préfère souvent la pose collée sur dalle ou chape béton : cette dernière devra donc être réalisée au préalable, quelques semaines avant la pose des dalles :

  • Une fois le support sec et propre, un mortier-colle est étalé de façon uniforme sur 1 mètre carré de surface. Les dalles sont fixées en les tapotant à l’aide d’un maillet. Le niveau doit être vérifié régulièrement à l’aide d’une règle. Pour l’espace réservé aux joints entre les dalles, on utilise des croisillons.
  • On réalise ensuite le jointoiement à l’aide d’un mortier-joint.
  • Les dalles sont nettoyées soigneusement et un traitement hydrofuge est appliqué pour imperméabiliser le revêtement.

À noter que les dalles de forte épaisseur (à partir de 4 cm) sont de préférence posées sur plots, réglables à la hauteur voulue. La pose des dalles terrasse est appréciée comme technique de rénovation permettant d’éviter de lourds travaux.

Bon à savoir : Quel que soit le type de pose, une pente d’un à deux centimètre(s) par mètre doit être respectée pour l’évacuation de l’eau de pluie. Dans le cadre de l’installation d’une terrasse, le pavage ou dallage doit arriver au moins 5 cm en-dessous du seuil des portes pour éviter une inondation.

 

Pose dalle pierre reconstituée sur lit de sable

Bien choisir ses pavés ou dalles en béton

Les éléments en béton sont parfaitement adaptés à l’aménagement extérieur, qu’il s’agisse d’allées ou de terrasses. Ils offrent une grande diversité de formes et de teintes et sont réputés pour leur résistance.

Quelles sont les différentes propriétés des pavés et dalles béton ?

Les pavés béton sont des éléments préfabriqués. Ils sont composés de sable, de gravillons, de ciment et de colorants permettant de nombreuses nuances de couleurs et d’aspects.

Bon à savoir : si on les rencontre le plus souvent sous le nom de « pavé béton », ces revêtements sont constitués de béton pressé. Ils ne doivent pas être confondus avec le sol extérieur en dur (dalle de terrasse, sol d’abri de jardin, etc.) sur lequel ils peuvent être posés.

Propriétés des pavés béton pressé

Suivant les modèles, un pavé peut être : 
•    Carrossable : le pavé carrossable pour les véhicules légers est d’épaisseur supérieure ou égale à 6 cm. L’épaisseur doit être supérieure à 8 cm pour les véhicules lourds. 
•    Drainant : il favorise alors l’évacuation de l’eau et limite les écoulements vers les canalisations.
•    Ingélif : il résiste au gel et au fendage.
•    Résistant à l’abrasion : il limite les phénomènes d’usure liés aux frottements.
•    Imperméable : on le recouvre en général d’un traitement hydrofuge qui permet d’obstruer les pores du béton pour améliorer l’imperméabilité. 

Normes associées
Les pavés et dalles en béton doivent être conformes aux normes NF EN 1338 et NF EN 1339 qui spécifient les matériaux, les propriétés, les prescriptions et les méthodes d'essai.

Elles régissent entre autres : 

  • Les tolérances dimensionnelles,
  • La résistance mécanique,
  • La résistance aux agressions climatiques,
  • La résistance à la glissance pour les pavés et dalles polis,
  • La résistance à l’abrasion.

Comment bien entretenir ses pavés ou dalles béton ?

Qu’il prenne la forme d’un pavé de jardin ou d’une dalle de terrasse, le revêtement en béton pressé nécessite un entretien régulier. 
De l’eau savonneuse et un balai brosse suffisent pour un nettoyage écologique et en douceur. 
En cas d’efflorescence, d’apparition de mousse ou de mauvaises herbes entre les pavés, il est nécessaire de choisir des produits adaptés pour un traitement durable.

Les produits abrasifs ou acides, les solvants et autres sels de déneigement sont à éviter pour ne pas détériorer le revêtement. L’emploi d’un nettoyeur haute pression est également déconseillé pour les pavés posés sur lit de sable.

 

Entretien de la dalle béton

Bien choisir ses pavés ou dalles en pierre naturelle

Les pierres naturelles sont utilisées depuis l’Antiquité aussi bien pour leur solidité et leur résistance aux conditions extérieures que pour leurs qualités esthétiques. Sous forme de pavés ou de dalles, elles apportent un caractère authentique à une allée ou une terrasse et il existe de nombreuses manières de les assembler.

 Les opus les plus courants 

La façon de disposer les dalles en pierre naturelle datent de l’Antiquité :

  • La pose à joints droits est la plus classique. Les pavés et dalles forment alors un quadrillage parfaitement aligné.
  • La pose à joints décalés consiste à décaler chaque rang de dalles d’une moitié ou d’un tiers de dalle par rapport au rang précédent.
  • L’opus romain est réalisé à partir de plusieurs dalles carrées et rectangulaires de tailles différentes qui forment un motif spécifique. Ce motif est ensuite répété jusqu’à couvrir la surface. 
  • L’opus spicatum ou pose en chevrons est conçu à partir de pierres plates ou de briques disposées en épis ou chevrons.
  • L’opus incertum consiste à poser des dalles de différentes formes de façon aléatoire, sans alignement des joints. Cette technique est couramment utilisée pour les terrasses extérieures. 

 Les différents types de pierres et leur usage

 

Le granit se compose de quartz, feldspath, micas et autres minéraux. Il est dur et résistant à l’usure avec une absorption de liquide quasi nulle. Inaltérable aux intempéries et peu poreux, il résiste également aux rayures, au gel et à l’abrasion.

Le granit s’avère donc un excellent choix pour tous types de sols extérieurs sous forme de pavés épais comme de dalles fines.

Dalle en granit

Le grès existe sous plusieurs aspects en fonction du ciment qui le compose.

  • Un grès dur, épais et étanche peut ainsi être utilisé pour une allée carrossable.
  • Un grès plus tendre et facile à scier sert pour les dalles à bords droits et aménagements piétonniers. Il est alors idéal pour une terrasse et les abords d’une piscine auxquelles il donnera une touche contemporaine.
pavé en grès

Le calcaire est une roche sédimentaire réputée pour sa grande résistance à l’usure et sa facilité d’entretien. Il convient à tous types de sols extérieurs sous forme de pavés comme de dalles.

Ses teintes, variant du gris-bleu au beige, créent une esthétique naturelle et moderne.

dalles en calcaire

Le quartzite est une pierre très nuancée avec de beaux reliefs. Il se prête particulièrement à l’habillage des terrasses et abords de piscine en opus incertum – pierres de formats dépareillés.

Il résiste bien à la chaleur, aux acides et à l’abrasion.

dalles en quartzite

Le gneiss est une roche métamorphique de couleur dominante grise à forte densité. Elle offre une très bonne résistance à la compression.

La variété pierre de Luzerne donne du caractère à un aménagement extérieur, en dalle sciée ou en opus incertum.

dalles en gneiss

Le marbre et les pierres marbrières comme le Travertin donnent un cachet particulier aux allées et aux terrasses.

Résistant, facile d’entretien et antidérapant, le marbre traverse le temps et demeure un incontournable des sols extérieurs.

dalles en marbre

L’ardoise n’est pas réservée qu’aux toitures et aux sols intérieurs : comme les autres pierres naturelles, elle combine de nombreuses propriétés mécaniques et une esthétique moderne très recherchée.

Résistante à l’abrasion et au gel aussi bien qu’à la casse, elle magnifie une pelouse avec un pas japonais ou une terrasse entière par ses teintes sombres et son aspect noble. La pose de dalles en ardoise est délicate et nécessite le savoir-faire d’un professionnel.

Dalles en ardoise

Normes associées

Les pavés et dalles en pierre naturelle doivent être conformes aux normes NF EN 1342 et NF EN 1341 qui spécifient leurs exigences de performances.

Elles régissent entre autres leur résistance mécanique à la charge et leur résistance aux agressions climatiques de type gel, pluie, glace et vent.

Quelles sont les finitions possibles pour des pavés ou des dalles en pierre naturelle ?

Certaines pierres naturelles peuvent faire l’objet de différents traitements de surface qui en modifient l’aspect, mais aussi les caractéristiques d’adhérence. On distingue les finitions suivantes :

  • Bouchardée : Le bouchardage consiste à donner à la pierre un aspect rugueux et antidérapant, à l’aide d’un outil à pointes pyramidales.
  • Flammée : La pierre est chauffée à une température très élevée pour lui donner un aspect brut et structuré, avec des qualités antidérapantes.
  • Sablée : On utilise cette technique pour les pierres qui ne peuvent être flammées notamment. Une projection de sable ou grenaille permet de donner à la pierre un aspect brut et antidérapant.
  • Polie : Le rendu est lisse et brillant.
  • Adoucie : La pierre revêt un aspect lisse et mat.
  • Brossée : La surface est brossée du plus gros grain au plus fin, laissant une surface à la fois structurée et agréable au toucher. L’entretien de la pierre en est facilité.
  • Vieillie : Les bords des pierres sont travaillés de façon à imiter l’aspect usé des dalles anciennes.

Conseils d’entretien pour les pavés ou dalles en pierre naturelle

La pierre naturelle est un matériau vivant qu’il convient d’entretenir pour maintenir ses qualités esthétiques et mécaniques.

Comment protéger la pierre des intempéries et des taches ?

Il est recommandé d’appliquer régulièrement un traitement protecteur et hydrofuge. Ce type de produit protège les pierres des intempéries, empêche le jaunissement et absorbe les taches. Il s’applique au pinceau sur surface sèche.

Comment nettoyer sans détériorer la pierre ?

On évite les nettoyeurs eau à haute pression pour ne pas abîmer la pierre. Il est recommandé de frotter à l’eau tiède avec un balai brosse en s’aidant de produits écologiques :

  • Des cristaux de soude ou du savon noir mélangés à l’eau pour un lavage de toute la surface.
  • Du bicarbonate de soude, de la glycérine ou du savon de Marseille pour les taches ciblées.

Après le nettoyage, l’application d’un imperméabilisant est une bonne façon de protéger la pierre des intempéries.

Pour en savoir plus :

Dalles de pierres les unes à côté des autres

Dalle pierre reconstituée et dalle béton pressé : les normes

Le point sur les normes et certifications qui régissent l'utilisation des dalles extérieures selon leurs spécificités et le lieu de pose.

Lire la suite
Terrasse avec dalles en pierre et piscine

Dalle pierre reconstituée et dalle béton pressé : comment choisir ?

Robustes et esthétiques, ces deux types de revêtements sont véritablement tout-terrain. Pour orienter votre choix, nous vous livrons tous leurs atouts.

Lire la suite
  • Goutte de géolocalisation

    Plus de 800 agences et 125 showrooms

  • Chariot produit

    100 000 références commandables en ligne

  • Icone pouce levé

    Commande web traitée par votre agence

  • Icone chronomètre

    Retrait rapide en agence ou livraison en 48h