Réussir la pose d’un carrelage extérieur

Couvrir une surface extérieure avec du carrelage présente des avantages certains : diversité des finitions, simplicité d’entretien, confort… En comparaison avec la pose d’un revêtement en intérieur, la mise en œuvre d’un carrelage extérieur demande toutefois des précautions particulières. Avant d’envisager l’embellissement de votre terrasse ou de votre balcon, faites le point sur les différentes techniques de pose.

Qu’est-ce qu’un carrelage extérieur ?

À première vue, rien ne distingue un carrelage extérieur d’un revêtement destiné au salon ou à la cuisine. Pourtant, en raison de sa destination, il est exposé à des contraintes particulières. Principalement : 

•    Les intempéries, pluie et neige qui augmentent le risque de décollement ou de soulèvement des carreaux.
•    Les variations brutales de température : fortes chaleurs en été et gel en hiver font subir des variations dimensionnelles parfois importantes à l’ensemble carrelage/joints/mortier-colle.
•    Les chocs et les rayures profondes (des cailloux sous les semelles, par exemple). 
•    Les risques de glissade, plus importants en extérieur. 

En conséquence, un carrelage extérieur doit répondre à des conditions minimales d’utilisation, à considérer au moment de l’achat : 

Résistance au gel du revêtement 

Un revêtement extérieur en céramique est ingélif (il ne doit pas se fendre sous l’action du gel). C’est une caractéristique des matériaux peu ou pas poreux comme le grès cérame. 

Résistance à la glissance : carrelage antidérapant 

Un carrelage extérieur doit être antidérapant et offrir de bonnes performances en matière de résistance à la glissance. Elles correspondent aux normes « R » (classement glissance pieds chaussés) et « ABC » (classement glissance pieds nus). 

Un carrelage apte à un usage extérieur est au minimum classé R10 (adhérence pieds chaussés moyenne). Pour un usage en bordure de piscine, un niveau R11 est conseillé. La classification A (NF PN12), B (NF PN18) ou C (NF PN24) est également à prendre en compte (adhérence pieds nus moyenne, élevée ou forte). 

En général, un carrelage antidérapant présente une surface plus structurée qu’un carreau standard.

À noter : ces différents classements sont le résultat de tests réalisés à la demande des fabricants. Étant non obligatoires, ils ne sont pas associés à tous les produits du marché, mais ils constituent une source précieuse d’informations. Pour en savoir plus, se reporter à notre dossier « Normes et classifications du carrelage intérieur, mode d’emploi  ».

 

carrelage extérieur résistant à la glissance

Usages et avantages du carrelage extérieur

Un revêtement presque tous terrains… 

Lorsqu’il est adapté aux contraintes d’utilisation précitées, un carrelage extérieur convient comme revêtement de terrasse, balcon et cour intérieure, abrités ou exposés, mais aussi de bordure de piscine. Idéal pour réaliser des surfaces nettes et bien délimitées, il peut être complété par des margelles, des nez de marche et des contre-marches, des dessus de muret ou des « bords en U ». 

… Et plein d’atouts 

Matériau performant, le carrelage grès cérame est un revêtement plébiscité pour son entretien réduit : un simple nettoyage périodique suffit, à l’aide d’un détergent adapté. 

Le carrelage est également apprécié pour : 

•    Sa polyvalence. Résistant, esthétique, hygiénique et durable, le carrelage extérieur est un concurrent sérieux d’autres revêtements : dalle de jardin  béton pressé, bois et bois composite, pierre naturelle, pierre reconstituée… Tous matériaux que le grès cérame parvient à imiter à la perfection. 

•    Sa grande variété de couleurs et de formats. À ce titre, certains fabricants déclinent des gammes adaptées à tous usages, intérieur et extérieur : une option intéressante qui permet de créer une unité entre un salon et une terrasse, par exemple. 

Bon à savoir : les joints de carrelage sont d’ordinaire plus poreux que le carrelage en céramique. Il est conseillé d’appliquer un traitement imperméabilisant pour les prémunir d’éventuelles moisissures.

carrelage exterieur imitation bois

Dalle ou carrelage extérieur : quelle différence ? 

Pour réaliser une allée ou un chemin en pas japonais sur un sol peu stabilisé, les dalles et les pavés en pierre naturelle ou en béton sont des matériaux courants. 

Pour peu qu’il soit d’épaisseur suffisante (2 cm), un carrelage extérieur peut aussi convenir pour ce type d’usages. En effet, un carrelage d’épaisseur majorée  peut être posé sur plots , sur sable ou sur gravier, aussi facilement qu’une dalle en béton ou en pierre naturelle. 

À l’usage, un carrelage céramique épais sera plus durable d’un point de vue esthétique, mais aussi plus performant en termes de résistance. 

 

Carrelage terrasse exterieur sur gravier

Les différents types de pose : collée, scellée, sur plots

La pose collée et la pose scellée sont les deux modes de mise en œuvre les plus répandus pour le carrelage extérieur. La pose sur plots, quant à elle, se révèle adaptée aux terrains plus accidentés, ainsi qu’aux toitures-terrasses. Quelle que soit la méthode adoptée, la réussite de la pose d’un carrelage extérieur relève de quelques fondamentaux. Passons-les en revue !

Évaluer les besoins à l’aide du calepinage  

L’achat, puis la mise en œuvre d’un carrelage extérieur demande d’effectuer un calepinage précis. Cette opération permet de calculer la quantité de carreaux et/ou de mortier-colle nécessaires, ainsi que les coupes à prévoir en fonction du schéma de pose (pose à joints droits, décalés, etc.). 

Prérequis : un support irréprochable et adapté 

Le sol destiné à recevoir une chape ou un carrelage directement doit être le plus propre possible, dénué d’irrégularités et parfaitement plan. Une évidence qui n’est pas toujours simple à mettre en œuvre… La préparation peut réclamer des précautions particulières : 

•    En pose collée : ragréage éventuel sur un support existant.
•    En pose scellée sur un sol ancien : application d’une couche d’accrochage avant le coulage de la dalle.
•    En pose sur plots : stabilisation du terrain et pose d’un géotextile empêchant la repousse des mauvaises herbes.

À noter : en pose collée ou scellée, il est indispensable de prévoir une pente minimum de 1,5° (1,5 cm par mètre de terrasse) afin de faciliter l’évacuation des eaux pluviales. De cette règle élémentaire dépend la durabilité du revêtement : un carrelage exposé à des poches d’eau stagnante se dégradera plus rapidement. 

Le carrelage extérieur en pose collée 

C’est le mode de mise en œuvre le plus courant. Le carrelage est fixé à l’aide d’un mortier-colle  sur une dalle plane, sans sur-épaisseurs, propre et stabilisée. La pose collée en extérieur exige un certain nombre de précautions, détaillées dans le DTU 52.2 (Pose collée de revêtements céramiques assimilés, 3ème partie) et dans notre guide de mise en oeuvre :

•    Préparation méticuleuse du support : sur sol en terre ou en gravillons, la réalisation d’une dalle en béton est incontournable. Sur sol en béton existant, il est nécessaire de reboucher les trous avec du mortier-colle et de supprimer les aspérités éventuelles.

•    Mise en place recommandée d’un système de découplage et/ou d’étanchéité sous le carrelage (système d’étanchéité liquide, pâte d’étanchéité bitumineuse, mortier ou membrane flexible). Cette opération préserve le carrelage de l’humidité, tout en prévenant les infiltrations sur une terrasse en hauteur ou un balcon. En pose collée, la mise en place d’un système de drainage n’est pas obligatoire. 

•    Double encollage obligatoire (sur le carreau et sur le sol de destination), hormis pour les carreaux de petites dimensions.

À noter : 
•    La pose directe sur un ancien carrelage n’est pas recommandée.
•    La pose du carrelage est tributaire du séchage de la dalle (1 mois minimum).
•    Les dommages constatés ultérieurement venant souvent d’un manque de préparation du support, celui-ci demande donc un soin particulier.

Le carrelage extérieur en pose collée

Le carrelage extérieur en pose scellée 

La pose scellée consiste à poser un carrelage directement sur une chape fraîche. Ce mode de mise en œuvre traditionnel convient notamment lorsqu’aucun support n’existe pour recevoir le carrelage. Parmi ses avantages, la pose scellée permet de :

•    Rattraper les irrégularités et déformations du terrain sur lequel la dalle au mortier  est coulée.
•    Poser directement le carrelage et de réaliser les joints dans la foulée.
•    Garantir une excellente résistance aux charges, du fait de l’épaisseur du complexe carrelage-chape.

La réussite d’un carrelage scellé exige une mise en chantier importante, conformément DTU 52.1  (Revêtements de sol scellés) : 

•    Maîtrise des techniques de pose du carrelage et du coulage de dalle. 
•    Mise en place d’une couche de désolidarisation drainante (obligatoire) et d’une couche d’étanchéité (optionnelle en fonction de l’humidité du sol).
•    Réalisation de joints de dilatation, de retrait, de fractionnement et en périphérie.
•    Réalisation d’un drain périphérique.

Il est donc conseillé d’en confier la réalisation à un carreleur professionnel.

Le carrelage extérieur sur plots 

La pose sur plots revient à poser des carreaux d’épaisseur suffisante (2 cm au minimum) sur un maillage de supports en plastique (ou sur des lambourdes soutenues par des plots). Il s’agit d’un système de pose libre, le poids du carrelage assurant son maintien. 

Également appelée pose en « plancher surélevé », cette technique alternative combine plusieurs avantages : 

•    Elle convient pour la plupart des surfaces : les plots réglables en hauteur permettent d’adapter la pose aux irrégularités du terrain.
•    Elle ne nécessite pas de couler une dalle de béton. 
•    Elle autorise le passage de canalisations.
•    Elle permet une installation rapide, sans joints, et un remplacement facile des carreaux.
•    Elle est adaptée à la rénovation sur sol ancien et à la réalisation de toits-terrasses.

La pose sur plots permet donc de poser un carrelage sur un terrain comportant des difficultés d’aménagement. Malgré l’absence de travaux contraignants, ce type de pose reste une opération technique et délicate. En effet, pour un résultat de qualité : 

•    Le support doit être plan et stabilisé, idéalement, par une couche de sable ou de béton. Si le terrain subit des mouvements, les plots aussi… 

•    Pour une pose sur l’herbe, le déploiement d’un géotextile est indispensable. En cas d’oubli, gare à la repousse intempestive entre les dalles…

À noter : la pose sur plots est d’usage strictement piétonnier : elle n’est pas adaptée aux chemins carrossables, ni apte à supporter de trop lourdes charges.

Conseils, schémas, DTU...Pour en savoir plus sur l'installation d'une terrasse sur plots, consultez nos guides de mise en œuvre :

 

Pose d'un carrelage sur plots

Les principaux documents de référence

•    Le DTU 52.2, 3ème partie – Pose collée des revêtements céramiques et assimilés
Ce document constitue le cahier des clauses techniques pour la pose d’un carrelage extérieur sur un sol n’ayant jamais été revêtu. Il décrit les supports visés ainsi que les spécifications de mise en œuvre. Ce DTU ne traite pas de la mise en œuvre d’une étanchéité éventuelle.

•    Le DTU 52.1 – Revêtements de sol scellés
Ce référentiel décrit les spécifications de mise en œuvre des travaux neufs des revêtements de sols intérieurs et extérieurs en pose scellée. Il contient un cahier technique exposant les règles de mise en œuvre et un cahier décrivant les critères de choix des matériaux. 

•    Le DTU 43.1 – Étanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie en climat de plaine
Ce document définit les clauses techniques d’exécution des ouvrages de toitures-terrasses et toitures inclinées, établis sur éléments porteurs en maçonnerie, en climat de plaine. 

•    Les Règles professionnelles des SEL concernent les travaux d’étanchéité par application d’un Système d’Étanchéité Liquide sur plancher extérieur en maçonnerie dominant des parties non closes d’un bâtiment.

  • Goutte de géolocalisation

    Plus de 800 agences et 125 showrooms

  • Chariot produit

    100 000 références commandables en ligne

  • Icone pouce levé

    Commande web traitée par votre agence

  • Icone chronomètre

    Retrait rapide en agence ou livraison en 48h