Asset 3Asset 6Asset 7Asset 1Asset 9Asset 8Asset 5Asset 4

Appelez notre service au

09 72 72 16 26

du lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 9h à 17h
Appel non surtaxé

Vos travaux méritent le bon pro avec notre partenaire

Charpente

Jusqu’à 4 devis gratuits

1

Je définis mon projet de travaux

2

Je laisse mes coordonnées

3

Un conseiller me rappelle pour préciser ma demande

4

J’obtiens les contacts d’artisans qualifiés

Je précise mon projet de travaux dans « Charpente » ci-dessous :

  • 3000 artisans qualifiés en France

  • Jusqu'à 4 devis détaillés. Gratuit et sans engagement.

  • Respect de vos données personnelles

Vous avez des travaux de charpente en vue ? Faites confiance à Point.P

C'est un point clé lors des travaux de construction d'un bâtiment, car sa nature définit le type de construction que vous réalisez. La charpente est un assemblage structuré en bois, en métal ou en béton qui constitue l'ossature sur laquelle repose la toiture d'un bâtiment. Au fil du temps, sa construction et sa mise en place ont connu des améliorations consécutives aux progrès réalisés dans le domaine du bâtiment. Aujourd'hui, on rencontre des types spécifiques de charpentes qui sont constituées de divers matériaux. De façon générale, le choix d'une charpente dépend des exigences techniques des travaux, mais également des attentes du porteur du projet ainsi que du budget disponible.

Les types de charpentes

De façon classique on rencontre trois types de charpentes :

La charpente traditionnelle

Elle est généralement faite de grosses pièces de bois et demeure le type de charpente le plus utilisé dans les maisons anciennes. Les habitations récentes s'adaptent aussi très bien au style d'ouvrage qui a un aspect esthétique indéniable. Faire le choix de la charpente traditionnelle implique des avantages que vous saurez apprécier. Le premier atout est décoratif dans la mesure où la charpente traditionnelle est un ouvrage visuellement appréciable. Il convient donc de la laisser apparente. L'autre avantage de poids est la possibilité d'extension de votre espace en aménageant de manière optimale les combles. Vous pouvez ainsi créer une nouvelle pièce. Enfin la charpente traditionnelle est particulièrement robuste, ce qui lui donne une bonne résistance au feu. Le seul bémol à ce type d'ouvrage est son coût élevé au regard des quantités de bois nécessaires et de la main-d'œuvre qualifiée.

La charpente industrielle

Elle se caractérise par l'assemblage de fermes directement posées au-dessus des murs. La charpente industrielle est fabriquée en usine et contrairement à la charpente traditionnelle, elle est dotée de connecteurs qui assurent la liaison entre les fermes. Son principal avantage est sa légèreté qui facilite la pose. Son coût est également avantageux au regard de ses performances. De plus, même si plusieurs personnes l'ignorent, la charpente industrielle est compatible avec des combles aménageables. Par contre elle peut rebuter les puristes et lorsqu'elle est en bois, elle est d'une faible résistance aux flammes.

La charpente toit plat

Ce type d'ouvrage est de plus en plus prisé pour son côté esthétique qui constitue l'un de ses atouts. Il s'agit d'une charpente de faible inclinaison qui vous donne la possibilité d'aménager la toiture en terrasse. Le choix de cet assemblage vous donne en outre l'opportunité de créer sous la toiture des pièces sans restriction d'espace. Par contre la mise en place d’une charpente toit plat exige une attention particulière pour la réalisation des travaux d'isolation et d'étanchéité. De plus, un permis de construire est nécessaire et cette autorisation reste difficile à obtenir.

Les matériaux utilisés pour la charpente

On distingue trois principaux matériaux qui sont utilisés pour l'assemblage des charpentes :

La charpente en bois

Le bois est le matériau le plus utilisé pour la construction de charpentes car il est compatible avec tout type de bâtiment. Il donne à l'ensemble un caractère authentique, notamment dans le cas de la charpente traditionnelle qui est laissée apparente. Il est généralement utilisé sous forme de bois massif ou de bois lamellé-collé. Il est en outre écologique, économique, isolant et particulièrement résistant. Son seul bémol est l'entretien qu'il exige. Le bois d'une charpente est au préalable traité avant sa pose, mais l'efficacité de ce traitement est inopérante au bout d'une dizaine d'années. Il est donc conseillé de vérifier l'état de la charpente régulièrement et d'appliquer un traitement environ tous les dix ans contre les champignons et les insectes. Contrôlez également la ventilation et le taux d'humidité.

La charpente métallique

La charpente métallique est surtout appliqué à des bâtiments industriels même si l'on observe déjà son utilisation dans les bâtiments d'habitation. Contrairement au bois, le métal n'a besoin d'aucun entretien particulier. De plus, il s'adapte à tout type de construction et sa pose est relativement aisée et rapide. Enfin, la charpente en acier a une bonne isolation thermique et acoustique, et son impact sur l'environnement est faible car l'acier est entièrement recyclable. Ses seuls inconvénients sont sa résistance relativement faible au feu et la nécessité d'une étude poussée avant son utilisation.

La charpente béton

La charpente béton convient particulièrement aux habitations à toits plats par de sa solidité et sa résistance au feu. Elle laisse également la possibilité de personnalisation et de finitions esthétiques. Les types de bétons que l'on retrouve pour la construction de cette charpente sont le béton précontraint, le béton armé et le béton léger. Le principal bémol de ce type d'ouvrage est la nécessité d'une planification lourde consécutive à sa mise en place complexe.