Asset 3Asset 6Asset 7Asset 1Asset 9Asset 8Asset 5Asset 4

Appelez notre service au

09 72 72 16 26

du lundi au vendredi de 9h à 19h
Appel non surtaxé

Vos travaux méritent le bon pro avec notre partenaire

Construction de garage : quel budget prévoir ?

Jusqu’à 4 devis gratuits

1

Je définis mon projet de travaux

2

Je laisse mes coordonnées

3

Un conseiller me rappelle pour préciser ma demande

4

J’obtiens les contacts d’artisans qualifiés

  • 3000 artisans qualifiés en France

  • Jusqu'à 4 devis détaillés. Gratuit et sans engagement.

  • Respect de vos données personnelles

Bien préparer votre construction de garage

Avoir un garage pour y ranger sa voiture ou tout simplement pour bricoler ou pour ranger, c'est un rêve facilement réalisable si vous disposez d'un peu d'espace. 15 m2 sont nécessaires pour réaliser un petit garage fermé. Les conseils et les devis Point.P pour votre construction de garage.

Préparer son projet

Une construction de garage réussie commence par l’évaluation de la superficie nécessaire. En fonction de son utilisation, la superficie nécessaire pour mener à bien votre projet varie – un garage pour y garer une voiture ou deux voitures, pour bricoler, pour ranger etc. Prenez bien en compte les dimensions de votre véhicule (mesurez portières ouvertes, sans oublier la hauteur), surtout si vous partez sur une petite structure. Ensuite, définissez les équipements : avez-vous besoin d'avoir l'électricité et l'eau dans votre garage ? Si oui, c'est un réel gain de temps que d'y penser avant d'entamer le projet, et c'est important de le savoir avant de délimiter le budget. Penchez-vous ensuite sur le budget : le coût au mètre carré varie en fonction des matériaux choisis (comptez environ 550 € en moyenne le m2, et 10 000 € à 12 000 € – fournitures et pose comprises – pour un garage de 25 m2). Pour construire un garage, veillez ensuite à vous renseigner sur le permis ou la déclaration de travaux ; pour une construction inférieure à 20 m2, il est indispensable d'effectuer une déclaration de travaux avant d'entamer le chantier. Au-delà de 20 m2, il faudra un permis de construire.

Quelle construction choisir ?

Le type de construction de garage est à déterminer avant tout : souhaitez-vous un garage enterré, un garage à demi-enterré, accolé à la maison ou, au contraire, séparé de l'habitation, préfabriqué ? Ensuite, quels matériaux choisir ? Voici de quoi alimenter votre réflexion :

  • les murs : le bois s'intègre bien visuellement pour un rajout à tout type de maison, mais il nécessite d'être régulièrement entretenu pour ne pas griser. Le béton, lui, est plus pratique, mais moins esthétique – à moins d'être recouvert d'un enduit
  • le sol : la structure peut reposer directement sur le sol ou encore sur une chape de béton
  • les fondations : elles ne sont pas à prendre à la légère, d'autant qu'elles vont supporter le poids du ou des véhicules
  • la toiture : elle pourra être assortie à la maison (tuile, ardoise..) ou non (plaque acier, bitume...), avec un toit plat ou deux pentes
  • la porte : attention à ne pas l'oublier ! On omet souvent de la prévoir dans le budget. Le prix varie selon si elle est en bois, en acier, ou en PVC
  • l'isolation : si vous avez besoin que le garage soit bien isolé, c'est le moment de prévoir l'ajout d'une couche d'isolant thermique

Définir ses besoins avant sa construction de garage

Définir ses besoins est la première étape, et elle est essentielle pour prévoir sa superficie, son plan de garage, mais surtout pour prévoir le coût de la construction du garage. La définition du plan vient ensuite. Puis, si le garage est d'une superficie inférieure à 20 m2, vous n'avez pas de démarches à faire auprès de votre mairie. Si la taille de votre garage et plus précisément sa superficie sont supérieures à 20 m2, vous devez faire une demande de permis en déposant une déclaration préalable de travaux auprès du service d'urbanisme de votre commune. Ce seuil peut être porté à 40 m2 si votre garage est accolé à la maison. Mais pour cela, il faut que la zone où vous habitez soit couverte par un Plan Local d'Urbanisme (PLU) ou un document assimilé tel qu'un POS (Plan d'Occupation des Sols). Cette construction est soumise aux règles en vigueur dans votre commune.

Un garage en bois ou un garage en parpaings?

En dehors du côté esthétique, le choix du matériau est important à la fois dans le budget et dans son usage. Le garage en bois implique des avantages (le bois est un matériau noble, chaleureux et très esthétique, il pourra apporter de surcroît une valeur ajoutée à une habitation, et il existe des kits en bois de garages prêts au montage) et des inconvénients (le bois est un matériau qui n'aime pas l'humidité ; veillez à bien le traiter afin qu'il soit résistant aux moisissures). De la même manière, le garage en parpaing jouit lui aussi de points forts (c'est un matériau bon marché, résistant et solide) et de points faibles (le parpaing est un mauvais isolant thermique).

Devis : bien le comprendre

Avant de vous engager sur un chantier, faites établir un devis auprès de différents artisans afin de vérifier la prestation et de pouvoir comparer les différents tarifs proposés. Chez Point.P, nous pouvons vous mettre en relation avec des professionnels de confiance pour vos devis de construction de garage en maçonnerie ou vos devis de construction de garage en ossature bois. Notez enfin que se fier au montant du devis ne suffit pas et qu’il faut le décortiquer et tout déchiffrer le plus précisément possible :

  • le coût des matériaux, du moins ceux qui sont fournis par l'artisan
  • le coût total de la main-d’œuvre
  • le coût du déplacement
  • le temps de travail prévu et le délai annoncé, avec les éventuelles pénalités en cas de retard
-->